séminaire d'agro-écologie

Les relations interspecifiques dans un monde bacterien - Pr Loïc Bollache, UMR Agroécologie - lundi 20 janvier 2014, 11h, salle de conférence INRA

 

 

 

Les produits résiduaires organiques issus des eaux usées urbaines sont, lors de leur épandage, une source de contamination des sols par de nombreuses bactéries entériques dont certaines peuvent être pathogènes (i.e. Listeria, Salmonella) ou porter des gènes de résistance à plusieurs antibiotiques (i.e. Escherichia coli productrices de Béta-Lactamases à Spectre Etendu (BLSE)). Ces bactéries et/ou ces gènes se retrouvent alors en circulation dans l’environnement sans que l’on connaisse réellement leur dispersion dans les communautés d’organismes, leurs effets sur ces organismes, ni leur vitesse de disparition dans les agro systèmes et l’environnement en général. La faune des agro systèmes est ainsi susceptible de rentrer en contact avec ces pathogènes sans que l’on connaisse le devenir ni les conséquences de ces interactions. Cet exposé vise à présenter des pistes de recherche sur les effets potentiels sur la faune du sol de la présence de bactéries issues de la contamination des sols par les activités humaines. Les conséquences des interactions bactérie-faune sur le comportement et l’écologie fonctionnelle des hôtes seront particulièrement développées.

Pr Loïc Bollache
Pôle MERS
UMR Agroécologie
INRA Dijon