soutenance de thèse

Aurélie Quinard soutiendra le jeudi 12 décembre 2013 à 14h, amphi Monge, sa thèse sur les patterns d'appariement et paramètres démographiques chez la tourterelle à queue carrée. Les soutenances de thèse sont publiques et les étudiants de la filière BOP sont invités à y assister s'ils le souhaitent.

 

 

Diversité génétique individuelle, différenciation morphologique et comportementale entre les sexes, patterns d'appariement et paramètres démographiques chez une espèce d'oiseau tropicale et monogame, la tourterelle à queue carrée, Zenaida aurita

Direction : Frank Cézilly
Début de thèse : octobre 2010

Les recherches en écologie comportementale conduites chez les oiseaux sont affectées par un biais notoire en faveur des espèces vivant en zone tempérée. Paradoxalement, ce sont sous les tropiques que l’on rencontre la plus grande diversité d’espèces aviaires. Du fait de conditions naturelles radicalement éloignées, la pertinence des connaissances accumulées sur les espèces des hautes et moyennes latitudes pour les espèces résidant en régions tropicales est questionnable.

Nous nous proposons ici de contribuer à combler le manque d’informations concernant les oiseaux tropicaux au travers de l’étude d’une espèce socialement monogame, se reproduisant et défendant un territoire multifonctionnel toute l’année, la tourterelle à queue carrée, Zenaida aurita. Dans ce but, nous avons utilisé les données de suivi d’une population d’oiseaux bagués sur l’île de la Barbade depuis six ans. Dans un premier temps, nous nous sommes penchés sur la coloration du plumage pour à la fois déterminer le caractère sexuellement mono- ou dichromatique de l’espèce et si la couleur des plumes pouvait refléter la qualité individuelle. Nous avons ensuite exploré les patterns d’appariements au sein des couples selon le degré d’hétérozygotie à l’échelle du génome et la taille du corps (longueur du tarse et longueur de l’aile) des partenaires. Afin d’établir la force des liens du couple chez cette espèce, nous avons alors évalué le taux de divorce de notre population, quelles hypothèses pouvaient expliquer les cas de divorces répertoriés ainsi que les conséquences de la perte et du changement de partenaire lors du divorce et du veuvage. Cette étude a été suivie par la caractérisation des rôles des sexes au sein des couples selon diverses activités telles que le chant, la construction du nid, les soins aux juvéniles et la défense territoriale. Enfin, des analyses de capture-marquage-recapture nous ont permis d’estimer le taux de survie dans notre population ainsi que l’influence du degré d’hétérozygotie et de la taille de l’aile sur la survie des individus.  

De façon générale, la tourterelle à queue carrée apparaît suivre les spécificités comportementales, écologiques et démographiques caractérisant les espèces tropicales à monogamie pérenne.

Mots-clés : monogamie sociale, Zenaida aurita, hétérozygotie, taille, coloration du plumage, choix du partenaire, divorce, veuvage, rôles des sexes, survie

Jury :

  • Sandrine Meylan, Paris Sorbonne-IUFM – rapporteur
  • Dominique Allainé, université Lyon I – rapporteur
  • Frank Cézilly, université de Bourgogne – directeur de thèse
  • William Vickery, université du Québec à Montréal – examinateur
  • Jacques Caneill, AgroSup Dijon – examinateur
  • Rémi Wattier, université de Bourgogne – examinateur