séminaire du pole évolution du vivant

"Construit pour la vitesse: forme, modularité et évolution de l’appendice rapteur de la mante de mer" - Thomas Claverie, University of Massachusetts - vendredi 8 octobre 2010 à 11h, amphi Monge, bât. Gabriel

 

 

 

 

Les structures biologiques qui produisent des mouvements extrêmement rapides (amplificatrices de puissance) peuvent être divisées en trois régions fonctionnelles : un ‘moteur’ (e.g. muscle) qui contracte un ‘amplificateur’ (e.g. ressort) qui propulse un ‘outil’ (e.g. marteau). Bien que la mécanique de telles structures ait généralement bien été étudiée, l’organisation développementale ainsi que  les relations entre forme, taille et performance des différentes régions fonctionnelles les constituant sont très peu connues. De plus, il n’est pas clair comment de telles structures évoluent. En utilisant l’appendice rapteur ‘marteau’ de la mante de mer Gonodactylaceus falcatus (Crustacea, Stomatopoda), nous avons testé si ces trois régions pouvaient être considérées comme des entités développementales indépendantes (modules). Nous avons également testé si la forme ainsi que quelques aspects de performance, comme la force de frappe ou les propriétés mécaniques de l’amplificateur, étaient corrélés avec la taille et le sexe de cette espèce. En se basant sur les caractères de 25 espèces de Stomatopodes nous avons finalement testé à l’aide de méthodes comparatives si la morphologie de chacune des régions évoluait de façon indépendante. Des analyses morphométriques, géométriques ont montré que les trois régions fonctionnelles appartenaient à des modules développementaux indépendants. De plus, les résultats indiquent que la forme de chaque module peut changer différemment avec la taille et le sexe chez une espèce. Cette organisation modulaire de l’appendice semble avoir été maintenue au cours de son évolution, ce qui permettrait à chaque région fonctionnelle (moteur, amplificateur et outil) d’évoluer de façon indépendante. Cette organisation modulaire est possiblement à la base de la diversité remarquable des appendices rapteurs chez les mantes de mer.


Thomas Claverie,
University of Massachusetts, Amherst
http://www.ocf.berkeley.edu/~claverie/