En 2009, le Master BOP fait peau neuve

 
 

Attention, cette page date de 2009 ! Elle témoigne de l'évolution du master bop qui a subi plusieurs mutation au cours de son histoire. Elle ne tient pas compte de l'évolution récente du master. Reportez vous aux informations à jour sur le master en utilisant les liens dans la colonne de navigation à gauche.

 

 

 

2009, année Darwin. L’occasion de renouveler notre diplôme de master en biologie des organismes et des populations et d’offrir aux étudiants intéressés par l’écologie évolutive et ses nombreuses applications une formation en phase avec les préoccupations actuelles et les avancées scientifiques les plus récentes.

           

Dès la rentrée 2009, le master BOP (biologie des organismes et des populations) proposera deux parcours différenciés. Le premier, Biodiversité végétale et microbienne, sera axé sur l’étude des populations et des communautés végétales et microbiennes, qu’il s’agisse d’espèces sauvages ou cultivées. Les champs d’application vont de la conservation des espèces végétales menacées à la mise au point de pratiques culturales innovantes, respectueuses de l’environnement. Le second, Ecologie comportementale et conservation  établit un pont entre l’étude du comportement animal et la gestion et la protection des espèces animales. Il confère aux étudiants une très solide formation de base en écologie comportementale et ouvre sur les multiples problèmes liés à la gestion des espèces sauvages, depuis les espèces sensibles dont il convient d’assurer la pérennité jusqu’aux espèces invasives, dont  la croissance démographique doit être contrôlée.

Outre ce double parcours dès la première année, le nouveau master BOP est marqué par trois nouveautés. Premièrement, pour en finir avec une sélection injuste, le passage de la première à la deuxième année est garanti à tout étudiants ayant validé ses 60 crédits ECTS à l’issue de la première année (sous réserve seulement d’avoir trouvé un lieu d’accueil pour le stage de M2). Deuxièmement, le master BOP devient une formation mixte, à finalité à la fois « recherche » et « professionnelle ». La nature du stage et le choix d’une option en deuxième année permettent, selon les désirs de l’étudiant, de privilégier un parcours plus fondamental ou plus tourné vers l’appliqué. Troisièmement, à l’appui de ces deux disposition, le réseau des partenaires a été fortement élargi et consolidé (vous pouvez consulter les différents partenaires sur les pages du M1 et du M2, rubrique UE Stage). Les offres de stage seront donc à l’avenir encore plus nombreuses et plus diversifiées, permettant ainsi à chaque étudiant de développer sur deux ans un projet en relation directe avec ses aspirations.

Notre ambition est de vous offrir une formation de qualité, moderne dans son contenu et ses méthodes pédagogiques, et permettant un véritable épanouissement intellectuel de l’étudiant. Votre avenir est notre premier souci. Nous comptons sur vous pour devenir à l’issue de cette formation de master BOP, les prochains acteurs de la gestion et de la préservation de la biodiversité à l’échelle planétaire. Nous nous donnerons ensemble les moyens de réussir.

En espérant vous accueillir à Dijon dès la rentrée 2009, je reste, avec toute l’équipe pédagogique du master BOP, à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.
 

Frank Cézilly

Professeur
Coordinateur du master BOP
juin 2009
 

 

{mosimage}{mosimage}