coordonateur du master bop

Coordonnateur du Master BOP:
Pr Frank Cézilly
UMR-CNRS Biogéosciences 5561
6 bd Gabriel 21000 Dijon
Tel : 03 80 39 90 29
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
Membres du comité de suivi :

  • Pr Frank Cézilly (coordonnateur), uB
  • Pr Jacques Caneill, Agrosup
  • Pr Loïc Bollache, uB
  • Dr Jérôme Moreau, uB
  • Dr Sandrine Petit, INRA
  • Dr Alain Hartmann, INRA
  • Dr Jean Philippe Guillemin, Agrosup
  • Dr François-Xavier Dechaume-Moncharmont, uB
  • Dr Sabrina Gaba, INRA
  • Dr Marie-Jeanne Perrot-Minnot

Le comité pédagogique du master BOP a décidé d’inclure dans son architecture l’existence d’un comité de suivi dont le coordinateur est le Professeur Frank Cézilly. Ce comité a pour fonction d’assurer le suivi pédagogique et l’évolution du Master en relation avec les autres universités françaises et étrangères d’une part, et les professionnels d’autre part. C’est un élément important de notre organisation garant du sérieux de notre offre de formation et de son évolution en relation avec les besoins du monde de la recherche académique et de la société.

Le mot du coordinateur du Master BOP :

Evolution et Adaptation: deux maîtres mots

Réchauffement climatique, déforestation, urbanisation croissante, autant de phénomènes qui nous inquiètent et dont il est plus que jamais nécessaire  de pouvoir prédire l'impact sur les populations naturelles, animales et végétales. Plus que d'aller lire dans un lointain passé les traces des précédentes crises d'extinction dont le mode et le tempo ont peu de pertinence en regard de la vitesse à laquelle l'activité humaine modifie présentement la planète, l'enjeu majeur consiste aujourd'hui à juger des capacités d'adaptation des organismes à de brusques changements de l'environnement, d'ampleur variable. Celles-ci résultent tout autant de l'histoire évolutive des espèces, de la variabilité génétique présente au sein des populations que de la plasticité phénotypique et du comportement des organismes.

Une formation universitaire de niveau master en écologie et en évolution se doit donc de conférer les savoirs et savoir-faire qui permettront pas la suite de  développer des recherches fondamentales et appliquées utiles à la société ou de mettre en œuvre les mesures de gestion et de protection appropriées. Elle doit aussi développer chez l'étudiant une véritable culture scientifique, un recul critique et une autonomie intellectuelle, trois éléments indispensables à son épanouissement et à sa réussite professionnelle.

C'est avec cette ambition constante que s'est développée au fil des ans la filière Biologie des Organismes et des Populations (BOP) au sein de l'Université de Bourgogne. La nouvelle version du master BOP conjugue une certaine continuité avec la volonté de toujours adapter nos enseignements à l'évolution des connaissances et des questionnements de la société. Il en résulte un diplôme de master que nous espérons toujours plus attractif pour les étudiants de par l'originalité et la densité des enseignements, le nombre et la qualité des partenaires et des sujets de stage proposés, et un environnement de travail adapté dans une université à taille humaine.
Evolution et adaptation sont deux maîtres mots pour qui veut comprendre la dynamique du vivant. Le master BOP évolue et s'adapte pour garder toute sa pertinence dans un monde en perpétuel mouvement. Vous en serez les premiers bénéficiaires si vous rejoignez la formation.

Frank Cézilly
Professeur à l'Université de Bourgogne
Membre senior de l'Institut Universitaire de France
Coordinateur du Master BOP