débouchés

A chaque niveau d’études, la filière BOP offre de nombreux débouchés, que l’étudiant choisisse de poursuivre son cursus universitaire ou de s’insérer dans la vie active. Plusieurs domaines d’activités en forte croissance (environnement, gestion de la biodiversité, développement durable) nécessitent une formation de base en biologie des organismes et des populations. Plus spécifiquement, les débouchés dépendent du niveau d’études atteint :


- niveau L3 : poursuite en Master, école d’ingénieurs, IUFM, concours de la fonction publique


- niveau M2 : emplois d’ingénieurs d’études (CNRS, INRA, INSERM, voir les annonces de concours sur le site de la guilde des doctorants), de chargé de mission (bureaux d’études, organismes publics : DIREN, DRAF, ONCFS, syndicats mixtes d'aménagement,  communautés de communes, fondations privées, ONG : UICN, WWF, etc…), emplois dans la communication scientifique (selon le Master 2), la muséologie (selon le Master 2), emplois d’ingénieurs dans les domaines de l’analyse des données biologiques et des biostatistiques (divers organismes privés)


- niveau doctorat : emplois dans la recherche publique (CNRS, INRA, IFREMER, CIRAD, IRD, voir les annonces de concours sur le site de la guilde des doctorants) et l’enseignement supérieur, emplois dans la recherche privée (entreprises du secteur agonomique, biotechnologies, etc.)

coupure de presse

La biologie du comportement conduit à des métiers variés : Morgan David, un ancien étudiant de la filière bop, a crée son entreprise en valorisant au mieux sa formation de scientifique. Il vient de faire l'objet d'un article dans le Journal du Palais.

coupure de presse

Nos étudiants ont du talent ! Deux quotidiens nationaux, Le Temps (Suisse) et le Figaro (France), viennent de consacrer un article aux travaux publiés par une étudiante de la filière bop.

Lire la suite...

revue de presse

Au delà de leur goût pour la discipline, les étudiants en écologie s'interrogent souvent sur l'intérêt de poursuivre des études en comportement animal. Deux articles publiés cet été viennent souligner l’importance professionnelle d’avoir des connaissances solides en biologie du comportement.

Lire la suite...

coupure de presse

Vous avez fait le choix d'études en écologie? Vous avez bien fait comme le souligne ce long article publié en pleine page dans le journal Le Monde daté du 18 septembre 2010. Selon Christophe Thébaud, président de la Société Française d'Ecologie : "En biologie, nos filières sont celles qui reçoivent le plus d’étudiants, tandis que la biologie moléculaire s’effondre". La filière bop vous prépare aux métiers de demain ! 

coupure de presse

Dans son numéro daté du 8 janvier 2011, Le Monde Magazine consacre un article aux travaux publiés par deux étudiants de la filière bop.

 

Lire la suite...

galerie de portraits

A titre d’exemple, le devenir professionnel de quelques anciens étudiants de la filière BOP Dijon. En cours de rédaction... Si vous êtes un ancien de la filière, et que vous souhaitez figurer dans cette section, merci de contacter le webmestre .